Raphaël Maurice Forment

Contact

  • raphael.forment [at] gmail [dot] com
  • raphael.forment [at] univ-st-etienne [dot] fr

 

Doctorant en musicologie / musique informatique.

Biographie courte

Je suis doctorant au sein du laboratoire ECLLA (ED 484) de l’université Jean Monnet de Saint-Étienne. Je mène une recherche consacrée à la programmation improvisée temps-réel, dirigée par Laurent Pottier (ECLLA, université Jean Monnet) et par Alain Bonardi (MUSIDANSE/IRCAM, université Paris 8 Saint-Denis). J’ai suivi des études en musicologie et sciences sociales à l’École normale supérieure de la rue d’Ulm ainsi qu’à l’École des hautes études en sciences sociales. Je me suis spécialisé, à la faveur d’un séjour de recherche à l’université de Princeton, dans le domaine des musiques informatiques expérimentales. Je m’attache à proposer une lecture pluridisciplinaire entre domaines de la technique, musiques expérimentales et musiques populaires.

Parallèlement à mes recherches, je m’intéresse à la synthèse sonore (synthétiseurs modulaires), aux musiques improvisées et aux nouveaux instruments. Je pratique le live-coding et conçoit des interfaces pour l’improvisation musicale au travers de patchs, de logiciels et en détournant certains logiciels de leur utilisation première. Je suis actif au sein du collectif TOPLAP (contributions, performances).


Formation

  • Université Jean Monnet, Saint-Étienne (2020 – )
    • Préparation d’un doctorat en musicologie : « Esthétique et techniques de la programmation improvisée temps réel ». Direction : Laurent Pottier, Alain Bonardi.
    • Contrat doctoral, école doctorale 3LA (ED 484), laboratoire ECLLA.
  • École Normale Supérieure (Paris, 2016 – 2020)
    • Étudiant au département Histoire et Théorie des Arts, Musicologie.
    • Musicologie, histoire de l’art, sociologie, littérature, etc…
  • Princeton University (Jane Eliza Procter Visiting Fellowship, 2019 – 2020)
    • Séjour de recherche pré-doctoral, spécialisation en musique informatique et musiques expérimentales.
  • École des Hautes Etudes en Sciences Sociales (EHESS, 2016 – 2020)
    • Master de recherche : « Before and after Science: Le rapport de Brian Eno à
      la musique expérimentale (1965-1980) ». Direction: Olivier Julien. Mention TB.
  • Université Paris Sorbonne (Paris IV, 2015 – 2016)
  • Lycée Pierre de Fermat (Toulouse, 2012 – 2015)
    • CPGE A/L, option musique.
  • Université Jean-Jaurès (Toulouse, 2012 – 2015)
    • Licence en lettres modernes.
    • Licence en musicologie.

Expérience

  • Université Jean Monnet, Saint-Étienne (2020 -)
    • Doctorant contractuel avec mission d’enseignement
      • Informatique musicale (L2)
      • Cours « live-coding » (Master RIM/RAN)
  • École alsacienne (2016 – 2018)
    • Maître auxiliaire de musique (1ère et terminale)

Publications

  • Raphaël Forment. Live-coding et/ou musique en « plain-texte ». Journées d’Informatique Musicale 2021, AFIM, Jul 2021, Visioconférences, France. ⟨hal-03313613⟩
    • Prix du jeune chercheur 2020,  association française d’informatique musicale (ex-aequo).

Technologies et compétences

  • Informatique musicale : SuperCollider, Max/MSP, Pure Data.
  • MAO : Ableton Live, Bitwig, Logic.
  • Programmation : Python (++), Common Lisp (-), C (-), etc…
  • Édition : LaTeX, WordPress, Suite Office, etc…
  • Éditeurs de texte : Vim, Emacs.