Doctorant au sein du laboratoire ECLLA (ED 484) de l’université Jean Monnet de Saint-Étienne.

Chercheur invité à l'École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Lyon, laboratoire NRV (2022-2024).

Je mène une recherche consacrée au live coding (programmation musicale improvisée) dirigée par Laurent Pottier (ECLLA, université Jean Monnet) et Alain Bonardi (MUSIDANSE/IRCAM, université Paris 8 Saint-Denis). Je conçois des logiciels pensés pour l'improvisation musicale et la performance. Je souhaite contribuer à une analyse interdisciplinaire du live coding mêlant analyse musicale, recherche-création, programmation, esthétique et histoire culturelle. Je m'intéresse aussi à des sujets apparentés. Mes thématiques de recherche sont :

  • L'histoire et l'esthétique des musiques contemporaines improvisées
  • L'improvisation musicale et la composition assistée par ordinateur
  • Le rapport des musiciens et programmeurs à la technologie
  • Les langages de programmation pour la musique et le DSP
  • L'art logiciel, le logiciel comme oeuvre et création

Publications

  • Raphaël Forment. Live-coding et/ou musique en « plain-texte ». Journées d’Informatique Musicale 2021, AFIM, Juillet 2021, Visioconférence, France. hal-03313613. Prix du jeune chercheur 2020, association française d’informatique musicale (ex-aequo).

  • Raphaël Forment & Alex McLean.“How live is Live Coding? The case of Tidal’s Longest Night” , Sound and Music Computing 2022, Saint-Etienne, Juin 2022. (Zenodo)

  • Alex McLean, Raphaël Forment, Sylvain le Beux, Damian Silvani. TidalVortex Zero, International Computer Music Conference 2022, Limerick, Irlande, Juillet 2022. (Proceedings)

  • Raphaël Forment & Jack Armitage. Sardine: A Modular Python Live Coding Environment, International Conference on Live Coding 2023, Utrecht, Pays-Bas, avril 2023 (Zenodo)

  • Miika Alonen et Raphaël Forment. Ziffers: Numbered Notation for Algorithmic Composition, International Conference on Live Coding 2023, Utrecht, Pays-Bas, avril 2023 (Zenodo).

  • Raphaël Forment, Archiver la pratique du live coding en musique, Les journées de l’inarchivable. Inarchivable de la création en résistance, 19 septembre 2022.

Conférences, colloques, présentations

Conférences et présentations

  • « Open source et création musicale » L'Aiguillage, Polisot (Champagne), dans le cadre des Micro-Folies avec le Cookie Collective, 29 octobre 2023.

  • « Sardine Live Coding » avec Rémi Georges, dans le cadre du festival Improtech organisé par l'IRCAM/EHESS (Gérard Assayag, Marc Chemillier), 11 août 2023 : Lien.

  • « L'improvisation musicale algorithmique » avec Raphaël Bastide. OpenOpen, École Supérieure d'Art et de Communication, Cambrai, 11 mai 2023 : Lien.

  • « Boom Bunker Club: Les geeks, le code, la musique » avec Kevin Martin (maître de conférence HDR, Université de Bretagne-Sud, Lab-STICC - ARCAD team). Hydrophone, Lorient, 12 octobre 2022 : Lien.

  • « Live Coding : Culture, Techniques » dans le cadre de l'évènement « Montre moi ton code » organisé par le NØ LAB de la NØ SCHOOL. Gaîté Lyrique, Paris, 20 janvier 2022 : Lien.

Colloques / Journées d'études

  • « Garder trace des gestes et techniques de la programmation improvisée : le cas pratique de Topos » dans le cadre du colloque « Réflexions sur la numérisation des fonds en musique contemporaine », Université Jean Monnet de Saint-Étienne, 15-16 novembre 2023 : Lien.

  • « Archiver la pratique du live coding en musique », dans le cadre de la journée d'étude « Les journées de l’inarchivable. Inarchivable de la création en résistance », Université Clermont-Auvergne, Maison des Sciences de l'Homme de Clermont-Ferrand, 19 septembre 2022 : Lien.

Ateliers

  • « Topos » : semaine de travail, École Supérieure d'Art et Design de Saint-Étienne (ESADSE), 15-18 janvier 2024.

  • « Topos » : dans le cadre de l'exposition Résolution, École Nationale Supérieure des Beaux Arts de Lyon, 21 novembre 2023, Lien.

  • « Sardine : improvisation musicale avec Python 3.10+ », sprint de développement, PyCon 2023 (Python Conference), Bordeaux, 16-19 février 2023, Lien.

  • « How to Live Dangerously? » avec Agathe Herrou et Rémi Georges, GRAME (Centre National de Création Musicale), Lyon, dans le cadre des résidences LIPS, Lien.

Formation

Université Jean Monnet, laboratoire ECLLA, ED 484

Préparation d'un doctorat en musicologie / musique informatique. Direction: Laurent Pottier (UJM, ECLLA) et Alain Bonardi (Paris 8, MUSIDANSE). Contrat doctoral, école doctorale 3LA (ED 484), laboratoire ECLLA. Doctorant invité à l’école nationale supérieure des Beaux Arts de Lyon (ENSBA), laboratoire NRV.

École Normale Supérieure (Paris)

Étudiant. Obtention d'un diplôme de l’ENS (master) : Département histoire et théorie des arts. Cours de musicologie, histoire de l’art, sociologie, littérature. Spécialisation dans les popular music studies.

Princeton University

Jane Eliza Procter Visiting Fellowship : séjour de recherche. Spécialisation en musique informatique et étude des musiques expérimentales. Participation au Princeton Laptop Orchestra (PLOrK) : composition, interprétation.

École des Hautes Etudes en Sciences Sociales

Master de recherche : “Before and after Science: Le rapport de Brian Eno à la musique expérimentale (1965-1980)”. Direction: Olivier Julien (Paris IV Sorbonne). Mention TB.

Université Paris IV Sorbonne

Lycée Pierre de Fermat

Classe préparatoire aux grandes écoles (A/L). Spécialité musique.

Université Jean-Jaurès (Toulouse)

Licence de musicologie. Licence de lettres modernes.

Expérience

Université Jean Monnet, Saint-Étienne

Enseignement du cours d'Informatique Musicale (L2) et d'un module sur le live coding (Master RIM/RAN).
Logiciels utilisés : SuperCollider, Max/MSP, VCVRack, Reaper, parmi d'autres.

École Alsacienne, Paris VIème

Maître auxiliaire de musique, classes de seconde et de première. Préparation à l'option facultative
de musique du baccalauréat. Histoire de la musique, esthétique, théorie.